Intermédiaire

Verre exceptionnel : Six super objectifs pour animer des images de récits visuels

Glossaire

Il y a peu de temps, Joe McNally, un ambassadeur Nikon, a apporté dans une destination photo familière, les champs où abonde la lavande en Provence dans le sud de la France, une sélection d’objectifs NIKKOR qui, bien que ne lui étant pas étranger, n’étaient pas sur sa liste d’objectifs à apporter sur une île déserte ou d’objectifs performants. Il les a appelés « verre exceptionnel »—NIKKORS pour être utilisés afin d’ajouter des éléments exotiques, inattendus, dramatiques et interprétatifs à ses images de récits visuels.

L’idée était de voir ce que ces objectifs pourraient révéler et inspirer et ce qu’il pourrait créer lorsqu’il sera sorti de sa zone de confort.

Ces objectifs, avec des notes sur les attributs uniques, étaient :

• AF-S Fisheye NIKKOR 8-15mm f/3.5-4.5E ED. La perspective fisheye circulaire classique à 8mm; courbure de la terre dramatique à 15mm.

• PC NIKKOR 19mm f/4E ED. Capacités de réglage et d’inclinaison pour aider les photographes à contrôler ou à faire des essais avec la mise au point dans une image, ainsi que de conserver les lignes parallèles.

• AF-S NIKKOR 20 mm f/1.8G ED. Un objectif ultra large « qui voit tout » avec un angle de vue de 94 degrés sur les reflex numériques Nikon au format FX, un angle de 70 degrés sur les reflex numériques DX.

• AF-S NIKKOR 58mm f/1.4G. Un objectif pour les conditions de faible luminosité comportant une polyvalence maximale, une mise au point rapprochée et la capacité de produire de magnifiques bokeh d’arrière-plans.

• AF-S NIKKOR 300mm f/4E PF ED VR. Ultra léger, compact et polyvalent, reconnu pour sa performance optique supérieure.

• AF-S NIKKOR 200-500mm f/5.6E ED VR. Un super téléobjectif compact avec une superbe stabilisation d’image VR et un résultat ultranet.

Les histoires pouvant être racontées

Pour Joe, il s’agissait du moment parfait pour visiter l’un des endroits les plus photogéniques au monde. « J’ai fait quelques ateliers dans le sud de la France, » raconte-t-il, « et ça me fournissait l’occasion de me rendre dans les champs de lavande en Provence pendant la période de floraison—et je ne pouvais pas laisser passer cette chance. »

Il a simplement monté une petite production, comparativement aux productions imaginatives et de grande taille pour lesquelles Joe est généralement reconnu, avec quelques résidents et il a soigneusement placé son sujet au centre de l’environnement coloré des champs de lavande.

« La plupart du temps, je partais pour la journée avec un objectif de 24-70mm et un de 70-200mm. Me voici après avoir expérimenté les diverses perspectives que ces objectifs peuvent me donner. »

Les six objectifs servaient à jouer des rôles dans les récits visuels. « Changer d’objectif signifie changer votre perspective, » raconte Joe, « et c’est un point essentiel du récit visuel. »  

Se remémorant ses origines comme photographe de journal, Joe cite « le vieux mantra de la photographie d’actualité : montrer « tout » jusqu’aux « détails. » Il n’est pas suffisant de montrer uniquement le joueur de trombone, vous devez aussi montrer la vue générale afin de voir l’ensemble du défilé. »

Le projet Provence a prouvé que, pour l’amateur en devenir ainsi que le professionnel créatif, les objectifs ont une double fonction : ils capturent les idées du photographe et ils suggèrent aussi des idées. Par exemple, un téléobjectif suggère une compression de l’image, un PC (contrôle de la perspective) offre une mise au point sélective.

Maintenant, qu’allez-vous faire de ces idées?    

« La plupart du temps, je partais pour la journée avec un objectif de 24-70mm et un de 70-200mm, » explique Joe. « Me voici après avoir expérimenté les diverses perspectives que ces objectifs peuvent me donner. »

Il y avait aussi le but de faire bouger les choses, de se mettre lui-même au défi de créer de nouvelles présentations de ses photos et d’utiliser les objectifs pour influencer et diriger l’attention des spectateurs vers les éléments qu’il voulait mettre en valeur.

En bref, ces images et ces objectifs racontent des histoires d’inspiration, de défis et de réussites.

Regardez attentivement.

Visitez le joemcnally.com pour voir les images de ses petites et grandes productions.

Joe McNally is an internationally acclaimed photographer whose career has spanned 30 years and included assignments in over 50 countries. He has shot cover stories for TIME, Newsweek, Fortune, New York, Entertainment Weekly, The New York Times Sunday Magazine and Men’s Journal. Two of Joe's books, The Moment It Clicks and The Hot Shoe Diaries, both cracked Amazon’s top ten list of best sellers. Visit his website at www.joemcnally.com and ambassador page.

Plus d’articles de ce collaborateur

Cet article est pertinent pour ces produits